Le déconfinement progressif au Maroc après le 20 mai

D’après le 2 ème prolongement du confinement au Maroc, on remarque bien que le taux de mortalité a sensiblement baissé par rapport début de l’épidémie, atteignant un niveau nettement inférieur à ceux observés dans des pays riches, dotés d’un meilleur système de santé. Le taux de mortalité s’établit à 0,48% morts pour 100.000 habitants au Maroc, alors qu’à titre d’exemple, en Espagne on dénombre 51,7 morts pour 100.000 habitants, en Italie (45,9), au Royaume-Uni (39,2) et en France 35,9 décès pour 100.000 personnes. Même l’Allemagne citée comme un exemple vertueux de gestion de la pandémie déplore 7,7 décès dus au Covid-19 pour 100.000 personnes.

Le gouvernement multiplie ces derniers jours les consultations pour affiner son plan de sortie du confinement. L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de fixer les conditions dans lesquelles les Marocains vont pouvoir reprendre le cours normal de leur vie.

20 mai sera le début d’un processus de déconfinement progressif. Le retour à la normale couvrira l’ensemble des activités, mises à part quelques rares exceptions (cafés, restaurants, salles de spectacles, etc.).

Il faut dire que l’économie marocaine a commencé à montrer de sérieux signes d’essoufflement et ne peut supporter une prorogation du confinement. Selon les derniers chiffres du HCP, 57% des entreprises sont en arrêt temporaire et 6.300 ont cessé leurs activités. La crise a mis au chômage plus de 800.000 salariés. Et plus de 4,3 millions de ménages ont été directement touchés par le confinement.

Le port du masque restera obligatoire après la levée de l’état d’urgence sanitaire aussi  les mesures de prévention seront obligatoires pour éviter toute contamination du virus.

La vie au Maroc et partoutne sera plus la même qu’avant aussi pour les écoles ça va être pour eux une nouvelle expérience tout en prenant les mesures de prévention.

زر الذهاب إلى الأعلى
error: Content is protected !!